Identifier les opportunités sur son marché à l’export

Export

Le marché international est ouvert à toute entreprise ou start-up désireuse de se développer dans l’export. Une stratégie à l’export affûtée, complétée par une analyse approfondie des spécificités du marché local permet de garantir une croissance dynamique. Cependant, dans un contexte économique global encore incertain, il importe de savoir identifier les opportunités pour ne rien laisser filer aucune d’entre elles. Mais bien avant cela, il vous est conseillé de bien prendre le temps de découvrir des marchés prometteurs en matière d’opportunité de croissance. De cette manière, il est possible de construire efficacement une stratégie à l’export.

Une stratégie claire pour repérer les opportunités

Pour un développement international de votre activité, il est important de prendre le temps de chercher votre repère. Il s’agit d’un moyen d’éviter de lancer un business à l’aveuglette et risquer un échec. Faites le point sur votre projet, sur vos ressources pour ensuite saisir l’information au plus proche du terrain pour pouvoir établir une stratégie claire et efficace. Dans cette étape, vous allez vous rapprocher des partenaires locaux afin de vous appuyer sur des relais fiables. Vous l’aurez compris, l’export ne s’improvise pas, il se construit intelligemment. Dans ce contexte, vous devez avoir une bonne connaissance de l’écosystème, notamment du marché ciblé et de ses points d’accès, des concurrents potentiels, des acteurs clés ainsi que des événements dignes d’intérêt. Cela vous permettra de connaître déjà les opportunités sur lesquelles vous devez vous focaliser.

En toute évidence, votre entreprise et ses particularités doivent être bien identifiées également pour savoir dans quel marché vous allez vous lancer et qu’apporteront vos produits ou services sur ce marché. Ainsi, vous saurez davantage sur le positionnement-prix adopté ainsi que sur les moyens logistiques, financiers et humains à mettre en place pour arriver à bout de votre projet. Aussi, vous devez diagnostiquer vos points et faiblesses étant donné que cela vous aidera grandement à détecter les opportunités et les risques.

Cela dit, dans l’espoir de mener à bien votre stratégie marketing à l’international ou bien afin de trouver en toute sérénité la meilleure solution commerciale qui vous permet de gagner des acteurs francophones dans le monde entier, il vous est conseillé de créer votre boîte à outils export avec un réseau ou une entreprise experte en la matière. Cette dernière qui vous propose un service de suivi sur-mesure dans chacune de leur prestation auprès de chaque start-up, des PME et des firmes multinationales. Pour entrer en contact avec un tel professionnel, il vous suffit de cliquer sur ce lien.

Adapter son offre au marché

Le « copier-coller » peut se présenter comme une solution de facilité pour le développement international de votre e-commerce. Toutefois, ce n’est pas forcément la meilleure technique à adopter si vous souhaitez vous démarquer à l’étranger. En effet, un produit ou service qui a bien marché sur le territoire français n’aura pas forcément le même effet dans un pays voisin. Le risque est d’autant plus élevé si vous comptez vous établir sur un autre continent. Face à cette situation, il s’avère crucial de se poser les bonnes questions à savoir la valeur ajoutée apportée par le produit au marché, les bénéfices et les gains potentiels pour le client, les adaptations à opérer sur le produit pour une parfaite adéquation avec le marché ciblé.

Les grandes enseignes qui se développent à l’échelle internationale l’ont bien compris et opèrent des réajustements aux besoins. En effet, il est important de porter une attention particulière aux habitudes des consommateurs à l’étranger, à la culture locale, à leurs usages, etc. Pour débuter sur un marché étranger, il peut s’avérer indispensable de raccourcir et de simplifier au mieux les circuits de ventes. Il est également nécessaire d’être en contact direct avec le client, de commencer avec une structure légère, etc.

Procéder à une étude approfondie au préalable vous permettra en tout cas d’anticiper les changements de gammes dépendamment des attentes techniques de la clientèle. S’internationaliser est aussi un investissement majeur qui ne s’improvise pas. Il n’est pas rare pour les entreprises de dépenser beaucoup pour pouvoir se faire une position. Dans ce sens, la vérification de l’état de la trésorerie s’impose avant même de s’engager dans cette démarche. 

Appréhender les différences culturelles

Un business reste une rencontre humaine. En choisissant l’export, vous devez vous attendre à beaucoup d’interactions avec des personnes de langues et de cultures différentes. Pour bien d’entreprises de French Tech, le manque de compréhension de l’aspect culturel se présente comme une barrière qui fait chavirer les projets. Si vous souhaitez déceler les attentes des clients pour mieux saisir l’opportunité, il faudrait encore avoir une bonne connaissance des codes locaux, des coutumes, des cultures ainsi que des comportements des clients. Si cela ne s’apprend pas dans les manuels scolaires, vous en saurez davantage en multipliant vos interactions avec les partenaires étrangers.  

Pour assurer le développement export, plusieurs possibilités vous sont disponibles. Le plus simple serait de vous appuyer sur des personnes qui connaissent bien les codes locaux en recrutant par exemple des collaborateurs étrangers. En effet, avoir en interne une personne biculturelle restera bénéfique pour l’entreprise, sachant qu’elle connaît parfaitement le marché local. Autrement, envoyer une personne pour s’expatrier sur place est une bonne solution pour s’imprégner de la culture locale et comprendre les attentes du marché.

Toutefois, s’établir à l’international n’est pas aussi simple que cela. C’est la raison pour laquelle un bon accompagnement vous sera d’une grande aide dans votre projet d’export. Que ce soit pour la prospection, pour l’organisation, pour la communication ou autre, un bon accompagnateur sera en mesure de vous aider à mettre en place une stratégie export efficace et fiable. Différents dispositifs d’appuis existent d’ailleurs à l’attention des exportateurs. Ils vous aideront à en savoir plus sur la stratégie internationale qui marche.

Sélectionner son personnel pour ce projet 

Les ressources doivent être bien réunies avant même de penser à une stratégie internationale. Outre l’aspect financier et logistique, vous devez repérer les personnes motivées qui se feront le plaisir de travailler dans un environnement international. Cependant, seule la motivation ne suffit pas, il faut également penser aux talents et aux compétences des professionnels qui vous représenteront à l’étranger. Ils maîtriseront idéalement l’écosystème et surtout les langues étrangères.

Ceci étant, procédez avant à l’inventaire des langues parlées au sein de l’entreprise et l’aptitude des collaborateurs à s’y mettre. Progressivement, l’entreprise tout entière se synchronisera avec le projet d’exportation. Lorsque vous avez choisi le pays de prédilection, il est temps de penser à lancer vos réseaux en commençant avant tout à étudier vos contacts. Certains d’entre eux pourraient vous accompagner dans votre démarche de développement.

Quels sont les critères pour choisir sa franchise ?
Effectuer une étude de marché fiable