Effectuer une étude de marché fiable

étude de marché

Lorsque l’entrepreneur dispose généralement d’une idée d’activité afin de démarrer une entreprise, dans ce cas, il devra s’assurer qu’un marché sur lequel il veut se lancer réponde vraiment à ses attentes. Il est, pour cela, nécessaire de faire une étude de marché. Cette étape peut être effectuée entièrement par l’entrepreneur, mais il est aussi possible, en tout ou partie, de se faire assister, par un professionnel qui est spécialisé en la matière. Découvrez comment effectuer une étude de marché fiable.

Les objectifs de l’étude du marché

Il s’agira pour l’entrepreneur de s’assurer vraiment que le projet peut, commercialement parlant, être réalisable. On s’imagine mal démarrer l’entreprise dans le secteur en déclin, qui n’est pas rentable ou qui est hyper-concurrencé par des grosses sociétés. Le but, c’est d’obtenir le maximum des informations sur le domaine d’activité qui est concerné et d’analyser la demande et l’offre. Une réponse devra, pour cela, être apportée, grâce à une étude de marché, aux principales questions concernant le secteur et la réglementation, la réglementation et l’offre : quelle est la réglementation qui est applicable à ce domaine d’activité ? Y-a-t-il des dispositions fiscales spécifiques ? Comment se porte ledit marché et quelles sont les perspectives d’avenir ? Existe-t-il des saisonnalités ou le marché, est-il régulier ? Quelles sont les caractéristiques d’une clientèle visée ? Quels sont les produits qui existent sur le marché ? Qui sont les principaux concurrents ? Il est donc important de savoir comment faire une étude de marché.

Les différents types de l’étude de marché

Il existe deux grandes approches pour la réalisation de l’étude de marché : l’approche qualitative et l’approche quantitative. Une étude de marché quantitative est principalement basée sur les statistiques, les chiffres clés, à propos du marché, de la branche d’activité, du secteur. Les informations qui sont obtenues seront globales. À travers cette technique de l’étude de marché, il s’agira de mesurer et de quantifier des informations. Le problème, c’est que ledit large panel risque également de ne pas être précis suffisamment, contrairement à l’étude qualitative. Une étude de marché qualitative est plus réduite par rapport à une étude quantitative. Elle sera pourtant beaucoup plus approfondie. Le but, c’est de réduire l’échantillon qui est interrogé et d’augmenter le nombre des informations qui sont collectées. On cherchera donc à en savoir plus sur le comportement de consommateurs. L’étude qualitative peut ainsi être assimilée à l’exploration en profondeur de demande permettant d’obtenir beaucoup d’informations. L’échantillon est, en contrepartie, relativement faible et moins représentatif que l’étude quantitative. Par ailleurs, il est aussi nécessaire de faire une étude sur l’intelligence économique.

Pièges à éviter sur l’étude de marché

Il faut que l’étude de marché qui est bien menée permette d’identifier parfaitement les besoins de clients qui appartiennent à la zone d’une chalandise visée, d’analyser des perspectives d’avenir de secteur recherché et de se renseigner sur tous les principaux acteurs de marché recherché. Pendant la réalisation d’une étude de marché, ainsi, il ne faut pas négliger l’étape consistant à analyser une demande sur le marché qui est visé. La mauvaise connaissance de besoins et de comportement des futurs clients potentiels est aussi préjudiciable. Il ne faut également pas négliger l’analyse de concurrence. Vous devez absolument prendre connaissance des futurs concurrents, des services et produits qu’ils proposent, des prix pratiqués, de leurs qualités, des réseaux de distribution, de leur politique commerciale, etc. En effet, sans cela, vous ne pouvez pas savoir s’il est donc possible de vous faire une place sur un marché et aussi de proposer l’offre équivalente ou bien supérieure aux autres. Par ailleurs, il ne faut pas faire l’impasse sur une réglementation du secteur. En effet, il serait dommage de monter le projet d’entreprise.

Comment développer son entreprise ?
Dissolution d’une société : comment faire ?